Oloron-Sainte-Marie

Capitale du Haut-Béarn, je suis la porte d'entrée des vallées d'Ossau, d'Aspe et de Barétous, à 50 km de l'Espagne. Ville d'art et d'histoire depuis novembre 2006, je suis constituée de trois quartiers historiques. Les terres de ma commune sont arrosées par le gave d'Oloron (affluent du gave de Pau) formé dans la ville par la confluence du gave d'Aspe et du gave d'Ossau et par certains affluents et ruisseaux. Mes voisines sont Esquiule, Moumour, Ledeuix, Estos, Cardesse, Monein, Goès, Précilhon, Escou, Escout, Herrère, Ogeu-les-Bains, Buziet, Arudy, Escot, Asasp-Arros, Lurbe-Saint-Christau, Eysus, Gurmençon, Bidos, Agnos, Ance, Féas et Géronce. Mes habitants sont Oloronais et Oloranaises.


Ce qu’on aime chez moi
Ville étape pour les pèlerins de St Jacques de Compostelle (sur la voie d’Arles), chez moi, on aime mon architecture, avec mes églises et ma Cathédrale Ste-Marie du XIIe siècle classée monument historique le 7 mars 1939 et inscrite au patrimoine mondial par l'UNESCO en 1998, ma tour de Grède, ma Maison du Patrimoine ou encore ma Crypte Notre-Dame. On aime aussi mes traditions ancestrales, ma garbure (soupe de légumes)... Riche de nombreuses associations et installations sportives, j'ai été élue « ville la plus sportive de France 2002 »


Mes fêtes préférées
Mon marché du vendredi matin, mon marché bio du dimanche matin, mes marchés de producteurs nocturnes l'été, mon Festival Des Rives & Notes (Jazz) le premier week-end de juillet, mon festival du film web amateur qui a lieu chaque année au printemps, ma fête du 1er mai


Les producteurs mis en avant par Dioubiban
La Garburade
Laulhère
Ferme Santin


Je suis rattachée à l'Office de Tourisme du Haut-Béarn